Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Rancière > images, littérature (et politique) > autour du spectateur émancipé > Le philosophe Jacques Rancière : “La parole n’est pas plus morale que les (...)

Poster un message

En réponse à :

Le philosophe Jacques Rancière : “La parole n’est pas plus morale que les images”

1er janvier 2009, par Pascal-Moussellard, Olivier

Dans une société qui oppose les experts à “ceux-qui-ne-comprennent-pas”, le philosophe Jacques Rancière, auteur du “spectateur émancipé” insiste sur la nécessité de réhabiliter la capacité de penser de chacun. Et démonte quelques clichés comme la valeur critique de l’art, l’utilité des intellectuels ou l’opposition entre parole et image.
Jacques Rancière est un perceur de fenêtres. Il ouvre des brèches lumineuses dans un monde des idées pris en étau entre le détachement cynique et l’empilement de « diagnostics (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document