Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Badiou > L’éthique et la définition négative et victimaire de l’homme.

Poster un message

En réponse à :

L’éthique et la définition négative et victimaire de l’homme.

10 août 2003, par Badiou, Alain

Un débat sur l’humanitaire.
3. L’homme : animal vivant, ou singularité immortelle ?
Le cœur de la question est la supposition d’un Sujet humain universel, capable d’ordonner l’éthique aux droits de l’homme et aux actions humanitaires.
Nous avons vu que l’éthique subordonne l’identification de ce sujet à l’universelle reconnaissance du mal qui lui est fait. L’éthique définit donc l’homme comme une victime. On dira : « Mais non ! Vous oubliez le sujet actif celui qui intervient contre la barbarie ! » Soyons (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document